« D’ici à ce que la violence cesse : Ce que le Canada peut faire pour contribuer à la fin du recours à la violence sexuelle comme arme de guerre »

Le Groupe a organisé une manifestation créatrice et provocatrice pour informer les parlementaires de l’utilisation répandue, voire systématique de la violence sexuelle, de la « normalisation » du viol dans les guerres et de la volonté politique d’intervenir.

Parmi les principaux conférenciers :

Eve Ensler : dramaturge, militante, fondatrice de l’organisation V-Day et témoin du recours à la violence sexuelle en Bosnie, à Haïti et en République démocratique du Congo;

Stephen Lewis : président de la Stephen Lewis Foundation et ancien envoyé spécial des Nations Unies pour le VIH/sida en Afrique.

Les maîtres de cérémonie pour cette manifestation étaient Mme Françoise Nduwimana, qui est chargée de cours à l’Université du Québec en Outaouais, où elle enseigne le développement communautaire comparé. Elle travaille également comme consultante sur les rapports entre les sexes dans les contextes de la paix, de la sécurité et du développement.

 

 

De gauche à droite: Robert Fox, Oxfam Canada; Joanna Kerr, Oxfam Canada; Eve Ensler;  Dép. Paul Dewar (Président)

Pour l’exposé d’Eve Ensler, cliquez sur ici.