Assemblée générale annuelle

Bien que l’assemblée ait été légèrement retardée en raison de « crises politiques », un nouvel exécutif du Groupe parlementaire multipartite pour la prévention du génocide et autres crimes contre l’humanité (« le Groupe ») a été élu.

À cette réunion, les membres du Groupe ont accordé la priorité au Darfour, à la RDC, au Zimbabwe, au Sri Lanka, à l’Iran (Baha’is) et aux rapports Iran-Israël, comme zone préoccupantes, et à la violence sexuelle contre les femmes, à la persécution des minorités et à la justice après un conflit, comme sujets préoccupants.